Raid Runners
Equipe de Raid Multisports, Trail, Orientation, Alpinisme, Triathlon …

Categories

  1. Raid Runners
  2. > Comptes-Rendus
  3. > Bures 28
26 janvier 2014
Jérôme Validire

Bures 28

Deuxième édition du Bures 28 et deuxième participation pour les Raid Runners.
L’ Hivernale Normand est dans 14 jours, c’est l’occasion de se tester sur une distance « sprint ».

Rappelons qu’il s’agit d’une course d’orientation de 28 kms principalement sur carte IGN avec report d’informations pour positionner 37 balises. A cela s’ajouteront une boucle de 9 balises sur carte IOF et 11 balises déjà indiquées en fin de parcours.

Pour nous accompagner Seb et moi, Jean-Luc, le métronome trotteur, le dévoreur de kilomètres bref l’ultra-trailer confirmé nous fait le plaisir de sa présence.
Séb, Jérôme et Jean-Luc à la Bures 28 2013
A 10h ce dimanche 19 janvier, le coup d’envoi est lancé. 50 équipes récupèrent en même temps de road book et les cartes.
Après 15 minutes de report de balises, on quitte le gymnase. Nous avons décidé de tout carter mais du coup nous partons dans les derniers. J’oriente.

Comme d’hab, ça part très vite. Seb et Jean Luc ont trouvé leur cadence, moi à l’arrière j’aboie les infos, quasi à l’agonie. Le rythme trouvé, la remontée fantastique peut commencer. Les balises se succèdent, ça pacman à tout va (le pacman est l’art de déposer un adversaire). On dépasse une équipe de djeuns très bons coureurs mais juste en CO.

Après 1h30 de course, nous arrivons à un PC puis commençons la fameuse CO sur carte IOF. Sauf que la carte, nous ne l’avons pas… Elle devait être dans le dossier du road book. Visiblement il y a eu une bévue côté orga.
Je retourne au PC, explique la situation, leur demande une carte de secours qu’ils n’ont pas, évidement...

Là on voit la djeuns’ team visiblement pas trop à l’aise avec une boussole à la recherche de la première balise. Seb comprend que notre destin passera par eux. Il chope l’orienteur un poil perdu et lui expose la situation : « On a pas de carte, vous êtes novices. Laissez nous orienter, on torche la CO, vous n’avez qu’à nous suivre, poinçonner les balises et gagner un temps précieux ». Ça azimute à donf, ça galope, ça bondit.

Nous dépassons quelques équipes et en sortie de carte IOF arrivons au PC suivant situé en ville. A ce moment, on est passé en tête. On remercie les djeuns, l’assistanat s’arrête ici... (ils finiront 5e).

Nous remontons dans une forêt, changeons de carte pour cette portion. Enfin carte si on veut. Un vert uni, pas de dénivelé, quelques chemins et des numéros de parcelles. Bref, c’est l’endroit où je commets deux boulettes, si bien que nos poursuivants sont en visu. On décide d’accélérer le pas afin de refaire le trou.

On sort de la forêt et enchaînons sur de longues traversées à travers les champs. C’est boueux et sur un sol aussi instable, l’organisme souffre. Seb comprend que ça commence à être dur pour moi et me donne un gel. Le rythme reste soutenu et savons que ce terrain est propice pour rallonger un peu plus la distance qui nous sépare des poursuivants.

Une route bitumée (ahhh !!!) nous amène en ville pour une CO urbaine. Taf-taf on se retrouve une dernière fois en forêt avec un certain plaisir puisque l’arrivée est proche. Passage sous l’aqueduc, des balises et retour à Bures.

Balise au lavoir, balise au pont et arrivée plaisir.

Raid Life second et DSA troisième.

Tout reste à faire dans deux semaines sur le format 55kms de l’Hivernale Normand.

Voir en ligne : Raid 28